ACTUALITÉS

Rechercher
  • Hugo Aguiar

Hémorroïdes



Ce que dit la médecine :


On peut comparer ces dilatations des veines péri-anales et rectales à des varices. Elles peuvent être internes ou visibles. Les principaux facteurs favorisant leur apparition sont l’hérédité (fragilité congénitale de la paroi veineuse), la constipation (irritation de la muqueuse au moment de la poussée), et la grossesse (compression de la circulation locale). Mais il ne faut pas négliger non plus la sédentarité professionnelle (travail assis) ou la consommation excessive d’alcool et d’épices fortes.


Le traitement consiste en la prise d'antalgiques contre la douleur et d'anti-inflammatoires.

Lorsque les protubérances deviennent trop importantes le recours à la chirurgie est recommandé.

En dehors des crises, les mesures adaptées relèvent de la prévention de la constipation (régime à forte teneur en fibres végétales). Des suppositoires et des pommades (à base de corticoïdes associés ou non à des antalgiques) destinés à améliorer la circulation veineuse sont également prescrits.


Ce que dit l’étiopathie :


Les techniques de chirurgie non-instrumentale sont ici souveraines.

En réduisant les problèmes spasmodiques et vasculaires siégeant au niveau de l’ampoule rectale et des différents sphincters du côlon terminal, elles suppriment les hémorroïdes qui n’en sont que la conséquence.

Les résultats sont pratiquement définitifs et, même en pathologie avancée, ils nécessitent une moyenne de six interventions. L’interdiction du poivre et autres épices n’ayant jamais guéri personne, aucun régime n’est prescrit.


Source : Comment soigne l'étiopathie de Pierluigi Locchi

LE CABINET

9, Quai aux fleurs

75004 Paris, France

LES HORAIRES

Mardi (9h30 à 19h)

Jeudi (9h30 à 19h)

LE CONTACTER

  • White Facebook Icon
  • Blanc LinkedIn Icône
  • White Google+ Icon